Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Conseil Immobilier, Agence immobilière COURBEVOIE 92400

Immobilier : La hausse des taux n'est pas pour tout de suite

Publiée le 07/01/2014

La hausse des taux est-elle pour bientôt ? Quelques jours après Cafpi, le courtier en crédit Empruntis.com vient de mettre son baromètre des taux immobiliers à jour, constatant, sans surprise, la même tendance à stabilisation que son confrère. Mais, alors que Cafpi assortissait ses chiffres d’un pronostic de remontée des barèmes bancaires, Empruntis, lui, se montre plus prudent. « A ce jour, nous ne constatons pas de hausse. Tous les barèmes que nous recevons depuis le début de l’année sont stables, et aucun de nos partenaires bancaires ne nous laisse penser qu’il envisage de relever ses taux à court terme, indique Maël Bernier, porte-parole du groupe. Le contexte macro-économique est tendu, et on peut imaginer que cela finira par avoir une répercussion sur le marché. De là à dire quand, et même si les taux augmenteront… Je ne suis pas madame Irma ! ».

Des taux stables plutôt qu'en baisse

Pour l’heure, Empruntis constate des taux moyens de 3,15 % sur 15 ans et 3,50 % sur 20 ans, en baisse de 0,05 point par rapport au début du mois de décembre. Un repli qui, comme le mois dernier, doit s’interpréter avec prudence : « Si nous observons de plus près les barèmes de nos partenaires, on remarque que seul un tiers d’entre eux a modifié ses taux à la baisse, poursuit Maël Bernier. En d’autres termes, nous ne pouvons réellement parler de baisses que si toutes les banques y compris celles qui se situent dans les moyennes appliquent des diminutions, or, ce n’est pas vraiment le cas aujourd’hui. »

A l’heure des traditionnels pronostics de début d’année, Empruntis préfère passer son tour encore quelques semaines. « On y verra plus clair en février, en fonction de l’évolution de l’OAT (l’obligation assimilable du Trésor, de référence des taux longs, ndlr), qui reste très basse malgré sa remontée récente (autour de 2,45%/2,50 % contre 2,25 % début décembre), mais également de la manière dont les banques envisageront le printemps, premier temps fort habitat de l’année. Pour l’instant, il est encore un peu tôt pour se projeter ».

LaVieImmo

 

 

 

 

Notre actualité