Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Conseil Immobilier, Agence immobilière COURBEVOIE 92400

L'actualité de CENTURY 21 Conseil Immobilier

La tour Trinity à Courbevoie prévu pour 2018

Publiée le 13/01/2016

La société foncière cotée Unibail-Rodamco, l’une des 40 plus grandes capitalisations de la place parisienne, aura bientôt sa propre tour de bureaux à la Défense. Réalisée par le groupe de BTP et concessions Vinci Construction, la tour Trinity de 140 mètres sera située sur le flanc Est du CNIT. Les travaux de la tour qui sera construite au-dessus d’une route vont démarrer en ce début d’année et seront achevés au second semestre 2018.

 

D’après Vinci, le nouvel immeuble de grande hauteur sera édifié en 33 mois dont 16 mois pour le parvis et 17 mois pour la tour, ce qui est pour une tour comme celle-ci une construction rapide. La tour totalisera une surface de 52.000 m² sur 32 étages, incluant 3.000 m² de nouveaux espaces publics et services (parvis). Vinci signe donc un nouveau projet d’envergure après avoir érigé les tours Granite, Eqho ou plus récemment D2.

Toujours d’après Vinci, la tour Trinity disposera sur ses façades Est et Ouest, de balcons et de jardins à chaque niveau afin de faire pénétrer le maximum d’air naturel dans le bâtiment. Autre innovation singulière de cet immeuble : ses ascenseurs. Traditionnellement disposés à l’intérieur dans les tours de La Défense, ceux-ci seront situés sur l’extérieur du bâtiment pour gagner en luminosité.

 

Unibail-Rodamco devait à l'origine construire la tour Phare, qui allait être la plus haute de France avec 300 mètres de haut. Confrontée à une vive opposition locale, la société a opté sur le même emplacement pour ce projet alternatif, moins ambitieux.

Notre actualité