Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Conseil Immobilier, Agence immobilière COURBEVOIE 92400

L'actualité de CENTURY 21 Conseil Immobilier

Le gouvernement abandonne la garantie universelle des loyers

Publiée le 18/01/2016

Mesure phare de la loi Alur, la garantie universelle des loyers (GUL) qui devait favoriser l'accès des locataires modestes à un logement et était censée entrer en vigueur le 1er janvier 2016, a été abandonnée par le gouvernement comme l'a confirmé le ministère. Une solution alternative sera présentée à la mi-janvier.

 

C'était un des dispositifs prévus par la loi Alur, votée il y a plus d'un an et demi lorsque Cécile Duflot était ministre du logement. La garantie universelle des loyers devait favoriser l'accès des locataires modestes à un logement, une sorte d'assurance facultative, gérée et financée par l'Etat, pour prémunir les bailleurs face aux risques d'impayés. Censée entrer en vigueur le 1er janvier dernier, cette mesure a finalement été écartée par le gouvernement comme l'a confirmé le ministère du logement.

En effet le coût de cette garantie universelle des loyers (GUL) est de plus de 400 millions d'euros selon le ministère. Cette garantie universelle des loyers (GUL) aurait nécessité la création d'une agence chargée du dispositif et des centres de gestion pour centraliser toutes les demandes des bailleurs qui se retrouvent face à des impayés. Le gouvernement a donc décidé d’écarter ce projet.

 

(Source : Ministère du logement ; RMC)

Notre actualité